1 juillet 2014

La Fée, Le Magicien, La Rose et Le Chevalier

 Pour mes trois amis ...


            Il était une fois une Fée qui vivait au creux d'un magnifique jardin, un paradis pour les roses créé de ses mains et de son coeur. Une Fée aux doigts de fée et au coeur immense.
Un coeur passionné, cette fée !


           
             A l'autre bout du monde, quelque part dans la vaste plaine de la Riverina autrefois habitée par les Aborigènes, vivait un Magicien. Sous les rayons brûlants du soleil de son pays d'Oz, ce Magicien aux doigts de magicien et au coeur immense créait des roses d'une vigueur, d'une beauté et d'un parfum indescriptibles, juste pour le plaisir de ceux qui les admireraient, peut-être, un jour... 
Un coeur pur, ce Magicien !
 

          Un jour, dans les limbes de l'Internet, la Fée aux doigts de fée et au coeur immense croisa le Magicien aux doigts de magicien et au coeur immense. Ces deux-là étaient faits pour se rencontrer et pour s'entendre !


           
            "Oh! dit la Fée, en voilà des merveilles ! Il est impossible que ces Beautés nées du génie du Grand Magicien d'Oz restent inconnues ! Foi de Fée, je me fais fort de trouver le Chevalier qui voudra partir en croisade pour ces Beautés parfumées !"

            
            Ce qui fut dit fut fait. Notre fée au coeur immense trouva, dans un village niché au creux d'une belle vallée, le Preux Chevalier au coeur aussi immense que le sien et celui du Magicien .
Un coeur généreux, ce Chevalier !
 

            Quelques clics, mails et une rencontre plus tard,  il fut clair que ces trois-là étaient faits pour se rencontrer et pour s'entendre.


            Plein de reconnaissance pour sa bonne Fée, le Magicien créa pour elle une Belle Rose toute en tendresse et au teint délicat, frais et rosé.


            Lorsque vint le moment de baptiser la Belle Rose, le Chevalier épaulé par ses Fidèles, organisa une fête à la hauteur de l'événement.  C'est au champagne qu'on baptisa la petite. 


             Ce fut une grande et belle fête. Une fête comme on n'en avait encore jamais vu dans la région et au-delà encore ! Car la Fée, le Magicien et le Chevalier possédaient tous trois un don inestimable : celui de l'Amitié.  Et tous ceux rassemblés autour d'eux ce jour-là en furent touchés et retournèrent chez eux différents. Plus beaux, plus riches, plus souriants, plus vivants.


Isa, Warren, Daniel, MERCI !

49 commentaires:

  1. È stato sicuramente magico l'incontro fra la fata bionda e i due maghi cavalieri!
    Una bella fiaba da raccontare ai nipoti quando questa bellissima rosa sarà diventata famosissima e super ricercata!
    Complimenti e auguri a tutti i personaggi di questo bell'incantesimo! ^_^
    Baci!
    Titty

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le mieux de tout, c'est qu'elle est vraie !! Baci Titty !

      Supprimer
  2. Mariiiiiiiiiiiiiiiieeeee !!!! Moi qui croyais que, le temps passant, aiderait à se remettre de ces adieux déchirants... Voilà que tu ravives les braises ! Mais comment t'en vouloir ? Cet article est probablement le plus beau de tous. Chaque mot, chaque majuscule est tellement bien choisi.
    Marie chérie (non Giulio, je peux aussi), je vis depuis quelques temps, un conte fabuleux qui n'aurait pas été féerique sans toi à mes côtés. Alors, c'est moi qui te dis MERCI ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je voulais un article rien que pour vous trois car c'est vous les instigateurs de tout et c'était bien normal de vous mettre à l'honneur. Un autre article suivra pour ce qui reste à raconter : les anecdotes, les retrouvailles et les rencontres... Je suis si heureuse que vous m'ayez entraînée dans cet élan et je vous dois des moment magiques !

      Supprimer
  3. Et toutes les manantes subjuguées par le dit de la fée, du magicien et du chevalier, s'en retournèrent séance tenante, arracher leurs raves pour planter des roses au grand dam de leurs époux... le pire est qu'il est dit que certains d'entre eux, contaminés , abandonnèrent l'usage de la bonne souplette des familles au profit du bouillon clair aux pétales de roses... Gare à l'atterrissage dans la réalité! Les parapluies ne valent pas les parachutes mais cela devrait faire l'affaire! Merci pour ce joli conte! Tu as des talents cachés , Marie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore cette suite ! Tu es bien inspirée toi aussi, Lina ! :-) Pour ce qui est de l'atterrissage... dur dur en effet ! Mais avec du temps... Je t'embrasse affectueusement !

      Supprimer
  4. Marie;;; Marie... Marie... Incapable hier de lire ou d'écrire quoi que ce soit... je pensais ce matin que tous ces "au revoirs" me seraient un peu plus supportables !
    J'ai du m'y reprendre à plusieurs reprises pour arriver au bout de tes mots Magnifiques
    MERCIIIII Marie, Milles MERCISSSSS d'être là

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolée de raviver les pincements au coeur ! Mais l'histoire aura une suite ! Et une suite heureuse ! Je la raconterai aussi ! Promis !

      Supprimer
  5. Et toi tu es une vraie "troubadour" de nous conter tout cela avec une telle poésie et de nous permettre de revivre ces magnifiques moments. Du pur bonheur, belle journée Marie, gros bisous...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ! Je me vois déjà en culotte bouffante, avec les poulaines aux pieds ! Ce serait d'un chic ! Mdr ! Je t'embrasse gentille Agnès !

      Supprimer
  6. Oh Marie, que c'est beau ♥ tu as écrit l'histoire avec tes mots, si beaux, si justes, si vrais !! On peut croire aux contes de Fées, enfin non, on DOIT croire aux contes de Fées, certains deviennent réalité à force, courage et persévérance, pour ne devenir que bonheur. Bisous belle Marie,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Régine ! J'aurais vraiment aimé plus de temps à passer avec vous ! :(
      Tes biscuits à l'anis ont beaucoup de succès !!! J'ai dû les planquer pour en garder quelques-uns pour moi !!

      Supprimer
  7. Quelle belle histoire et quel beau don tu as pour raconter cette histoire. Merci à toi, ô Dame au coeur immense et au don immense pour raconter des histoires. Et quel don aussi pour immortaliser la fée, le magicien et le chevalier. Merci Marie, gros bisous et belle journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est trop de compliments Gisou ! C'était si chouette de te rencontrer ! J'espère vraiment que ce n'est que la première fois ! Le prochain article sur le sujet sera consacré aux rencontres ! Bonne soirée !

      Supprimer
  8. C'est une histoire magique que tu nous racontes là ! La magie d'une superbe amitié !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai de la chance d'avoir des amis comme ceux-là ... Bonne journée, Brigitte!
      PS C'est enfin les vacances et je vais pouvoir reprendre le chemin des blogs ! Je me réjouis de refaire le tour des amies ! bisous !

      Supprimer
  9. Un joli conte ? Non, une histoire vraie. Que d'émotion !
    Merci du partage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lorsqu'on vit des moments aussi forts, on a envie que tout le monde les partage ! Bonne journée Jeanne-Marie !

      Supprimer
  10. Quelle belle histoire !!! Merci Marie
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et c'est une vraie celle-là ! Bisous Emmanuel !

      Supprimer
  11. Mon Dieu, Marie, que d'émotions à lire ce si beau conte de Fées rempli de poésie et magie ! J'ai la gorge serrée et j'en suis toute retournée...
    Tu es sans aucun doute la plus talentueuse des Fées des Mots de toute la blogosphère, celle qui sait si bien les choisir et si bien retranscrire ce qu'elle ressent avec tant de justesse et de vérité ! Et puis, tu as tellement raison : nous sommes tous retournés plus joyeux et plus riches, comme bonnifiés par tant d'amitié si communicative !!!
    Merci pour tout cela Marie !!! ♥♥♥
    Passe une belle 1ère journée de vacances ! Je te fais plein de gros bisous :-*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu exagères Lolo ! Vraiment, je n'ai aucun mérite car ça vient tout seul. C'est un don peut-être, mais rien de plus. Je te fais de tous gros bisous !!

      Supprimer
  12. Marie, tu me fais encore plus regretter mon absence lors de cette journée où le maître mot a été l'Amour! Merci pour cette magnifique histoire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh Claudine ! J'aurais tellement aimé te revoir ! Ça fait longtemps et l'occasion était belle, c'est vrai. J'espère que tu peux vivre un peu tout ça avec les récits des unes et des autres. La prochaine foire à Beervelde ?? Grooos bisous !

      Supprimer
  13. Mais c'est un vrai conte de fées!
    Mille bisousss...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je croyais que tu serais là Béa. Dommage ...

      Supprimer
  14. Bonjouuuuuuuuuuuuur Marie.
    Qui s'est qui est en vacances désormais ? C'est notre Marie.
    Tu m'as "piqué" mon thème de post pour cette belle et inoubliable journée, c'est vraiment une histoire féérique. Chouette ça va me permettre de partir sur une autre piste ;-)
    C'est vraiment une belle histoire et quelle chance nous avons de pouvoir la vivre avec eux à leur côté ... en live ... et de savoir que ce n'est que le début.
    Longue vie à la famille de coeur, longue vie à cette rose, longue vie à la passion et au partage
    bises Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ben zut ! Suis désolée David ... :-( J'avais commencé un truc nul de chez nul, un genre de rapport sans âme... Pour protéger la mienne, sans doute ;-) J'ai tout effacé, ai choisi un titre, et je suis partie ainsi...
      On est bien embarqué, c'est vrai ! Et pour notre plus grand bonheur ! Et comme tu dis, ça va continuer ! Gros bisous David !

      Supprimer
  15. Il ne te reste plus qu'à publier Marie ! Qui se chargera d'illustrer cette belle histoire, ce conte magique né de ta grande sensibilité ? Une nouvelle Saint-Ex ! My god quelle chance pour nous tous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mdr ! Toi peut-être ? Tu n'as pas de talents pour l'illustration, Maryline ?

      Supprimer
  16. Tu contes cette belle histoire tellement bien que j'en ai les larmes aux yeux !!! Gros bisous chère Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était une si belle journée, n'est-ce pas Virginie ? Et j'ai eu bien du plaisir à t'accueillir à la maison !

      Supprimer
  17. ha ben voilà maintenant il te faut un aquarelliste pour te faire de beaux dessins et tu publies ce beau conte qui porte si haut et fort les couleurs de la passion et de l'amitié !
    (et pour les larmes aux yeux va falloir faire un club !)
    Bises
    Lydie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous êtes de grands sensibles et pour moi, c'est une grande qualité ! Je t'embrasse fort, Lydie !

      Supprimer
  18. Marie, tu as vraiment un don pour conter de belles histoires! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Malo ! Et cette histoire est bien réelle, tu sais... Bisous !

      Supprimer
  19. Bon ben je rejoins le club des madeleines, et ça me donne encore plus envie de vous rencontrer tous en vrai ! Ils en ont eu de la chance tous ceux qui ont pu assister à l'événement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ben j'aurai fait pleurer du monde aujourd'hui.. C'est pas malin ! Dans quel coin habites-tu Carole ?

      Supprimer
  20. Je voulais laisser un commentaire, mais tout a été dit déjà! Je salue encore une fois tes talents d'écrivain qui reflètent vraiment la générosité et l'amour dont ton coeur est rempli. Bravo Marie et gros bisou!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci anne-Marie ! On a passé une si belle journée !

      Supprimer
  21. Et ils vécurent tous heureux et plantèrent pleins de bébés rosiers..
    🌹

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça c'est une fin qui me plaît bien !! Lol ! Bisous Mireille !

      Supprimer
  22. Chère Marie, nous sommes bien revenus chez nous et voilà je trouve ton article qui me fait chaud au cœur. Je ne trouve pas de mots à te remercier pour ton accueil, tes cadeaux et pour la joie de te rencontrer. En voyagent Inge ( mon professeur et mon amie ) m’a demandé ce que me reste le plus dans ma mémoire de ce séjour et la première pensée c’était toi sous la pluie en cherchent des petites plantules à nous offrir. Oh, Marie, c’est de la grande chance de t’avoir parmi mes amies !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Ausra, ma voyageuse ! C'est bien de vous savoir tous arrivés à bon port. J'ai été tellement heureuse de te rencontrer. J'ai moi aussi beaucoup de chance que tu fasses partie de mes amies ! Depuis le premier SOL et nos premiers échanges sur FB, j'ai toujours senti une grande connivence entre nous et une proximité de coeur. Te voir en vrai, te serrer dans mes bras, discuter avec toi, passer du temps avec toi était si inespéré mais tellement bon ! Tu nous as fait un immense cadeau en venant jusqu'à nous de ta Lithuanie lointaine ! Je te remercie du fond du coeur, mon amie ! Gros bisous !

      Supprimer
  23. quelle belle histoire, Marie ! J'aime lire vos articles même s'ils racontent la même chose vous le faites de façons différentes et à chaque fois avec un petit plus
    Comme j'aurais aimé être là avec vous ...
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  24. Quel joli conte de fées que tu nous racontes là, avec des personnages magiques qui ont su nous faire rêver ♥ ♥ ♥
    Je suis sur mon petit nuage et tout se bouscule dans ma tête. Un week-end tellement merveilleux, sous le signe des rencontres, du partage, de la passion commune entre nous tous. Même la pluie n'a pas réussi à ternir ces moments inoubliables. Du thé et du café pour nous réchauffer autour d'une table accueillante. Sous la pluie battante, tu nous as cherché des trésors qui vont rejoindre nos jardins. Demain soir, je file au jardin pour commencer à les planter. C'était la première fois que j'allais en Belgique. J'y ai trouvé des personnes adorables, attachantes, généreuses et chaleureuses. Je reviendrais au pays des fées.
    Gros bisous et merci encore pour tout le bonheur que tu as su nous donner ♥ ♥ ♥

    RépondreSupprimer
  25. Tu racontes bien Marie, c'est un bien joli conte et toi tu pourrais être dans l'histoire la fée clochette ou le bon petit génie, tu sais ce petit personnage témoin, joyeux et délicat sans lequel l'histoire ne parviendrait pas jusqu'à nous dans toute sa poésie. Merci. Bisous

    RépondreSupprimer
  26. Une très belle histoire et si bien contée ! Votre verve est à la hauteur de l'événement. Bravo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci et bienvenue Virginie ! Tu repasses quand tu veux et ... tu me tutoies, tu veux bien ? C'est plus simple ! Belle journée à toi.

      Supprimer