17 novembre 2013

Quand la nature m'aide à vivre le moment présent...

J'ai dû revoir ma copie avant de publier ! En effet, vendredi soir, j'avais préparé un article avec les photos du matin. Je souhaitais vous montrer les dernières fleurs des bégonias qui ont été exceptionnels cette année. Je les ai vraiment bien réussis grâce au truc d'Isabelle : les démarrer tôt au printemps dans du terreau léger, comme les dahlias( je me refuse à utiliser de la tourbe).



Je vous rappelle que j'ai utilisé il y a un mois toutes les fleurs et les boutons pour réaliser le bouquet d'anniversaire de Laetitia ! 





 Le panier n'est vraiment plus beau...


 ...mais de près, ça donne bien ! 



J'avais aussi préparé quelques photos de mon jardin en pots...







 et des beaux restes des jardinières...




Mais ça, c'était le tableau jusqu'à ce vendredi... Parce que la nuit, il a bien gelé. Et samedi matin, les bégonias ressemblaient à de la salade cuite. J'ai tout jeté avant de penser à prendre des photos. Juste celles-ci ...





J'ai donc rentré tout ce qui devait l'être au garage pour préserver les fragiles du froid et épargner mes grands pots de terre cuite (je ne veux pas qu'ils éclatent sous l'effet du gel) et j'ai jeté les annuelles au compost. 


L'hiver pointe le bout de son nez... Le jardin va se reposer, reprendre des forces, préparer un nouveau printemps. Sans nostalgie et sans angoisse. C'est certain, tout recommencera...

J'aime ce cycle naturel. Ça rythme ma vie. Ça m'aide à me poser, à respirer, à m'ancrer dans le présent, à vivre le jour qui est là. Sans regret pour le passé, sans peur pour l'avenir. Et cela n'empêche ni les rêves ni les projets !


Passez un beau dimanche !
 Je vous souhaite une journée qui commence comme la mienne !



32 commentaires:

  1. Hello Marie… Je dois l'avouer, je suis contente que le jardin rentre en dormance, la jardinière que je suis va pouvoir se reposer… Je ne voudrais pas qu'il fasse beau 12 mois sur 12 car je n'aurais pas de belle tranche de repos comme ça va être le cas. Je le reconnais, j'adore mon jardin et m'en occuper mais parfois le labeur est pesant. Ce sentiment est peut-être favorisé par le fait que mon jardin est grand et qu'il y a toujours à faire… Dormez bien nos beaux jardins….Nous serons ravies de vous revoir au printemps remplie d'énergie jardinière.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr ! Chaque saison a son charme et est propice à des activités différentes. L'hiver, pour moi, c'est cocoon, tricot, lecture, plans et projets pour le jardin tout de même !

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup ta philosophie. J'ai envie de te dire que tu as tout compris.
    Ce n'est pas pour rien que te côtoyer engendre la bonne humeur.
    Je te souhaite un hiver tout rose(s), plein de beaux projets, de bonnes lectures et des instants précieux avec les êtres qui te sont chers.
    Gros bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si j'ai tout compris mais c'est ce qui me convient le mieux et je fais ce que je peux en la matière ! Merci Isa !

      Supprimer
  3. Merci Marie pour ce joli post empli de sagesse. Prenons exemple sur la nature elle est bien plus sage que nous... Profitons de ces mois de dormance pour nous poser, faire des projets et réaliser ce que nous laissons de côté par manque de temps le reste de l'année....
    Bon dimanche et gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'essaie mais je suis loin d'être sagne ! lol! Bonne pause jardinière à toi aussi Agnès !

      Supprimer
  4. Que de belles photos encore Marie et quelle belle et bonne philosophie ! Il est vrai que le jardin est un formidable "inspirateur" à la sagesse. Carpe Diem ! Je te souhaite aussi un hivers doux et serein.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Maryline ! Bel hiver à toi aussi !

      Supprimer
  5. Quel beau spectacle tu nous présentes Marie ! J'en ai marre de cette grisouille de temps ici.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est l'avantage d'habiter sur les hauteurs ! Le brouillard matinal se cantonne dans la vallée. Mais en fin de journée, le temps se couvre aussi .

      Supprimer
  6. Oh zut les gelées sont venues déjà te prendre les dernières fleurs estivales.
    Ici la brume épaisse matinale nous a pour l'instant protégé.
    Ta dernière photo est sublime.
    Bon dimanche Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut bien en passer par là ! Je trouve qu'elle est très tard la première gelée cette année. On a déjà bien profité d'un bel automne. Profite bien des derniers jours de temps clément, David ! Gros bisous à vous tous là-bas !

      Supprimer
  7. Comme le dit Voltaire dans "Candide", cultivons notre jardin. C'est vrai que l'on y trouve une source inépuisable d'apaisement et d'inspiration.
    Le cycle du jardin est comme un souffle tranquille qui vit, meurt et renaît. De quoi approcher la sérénité.
    Encore un bel article avec des photos en douceur.
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous ! ! "Un souffle tranquille qui vit, meurt et renait"... C'est exactement ça !

      Supprimer
  8. Que de beaux restes tu as :-) Merci pour ton partage et bon dimanche à toi aussi. Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve aussi ! :-) !!! Bisous Lilou !

      Supprimer
  9. Je crois que ça correspond bien à mon rythme personnel aussi, un besoin de rentrer dans sa maison devant le feu, d'ouvrir les livres et de passer en mode rêves...
    Tu m'avais donné envie d'essayer les begonias tubéreux, et j'ai moi aussi suivi les conseils d'Isabelle : un beau résultat et la découverte d'une fleur vraiment extravagante ! Merci :)
    Bisous
    Lydie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr, l'année prochaine je replante des bégonias ! Je suis heureuse de t'avoir bien inspirée !! :-) Bisous ma Lydie !

      Supprimer
  10. Mais quelle est cette sauge pourpre violet que j'aperçois sur une des photos ? Elle ressemble à ma 'Violette de Loire' mais sa couleur est encore plus belle ! Dis moi vite, que je la mette en haut de ma liste pour le printemps. :-)
    Pour l'arrivée de l'hiver, je suis moins philosophe que toi : pas triste, mais bouillante d'impatience de voir revenir le printemps. La jeunesse de mon jardin n'y est pas pour rien : j'ai envie de le voir grandir, vite, vite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est S. "Nachtvlinder", Claire. Elle vient de chez Debusschere.
      Je serai aussi heureuse de voir revenir le printemps mais, ma façon à moi d'être heureuse, c'est de vivre vraiment le moment, d'essayer de trouver du beau chaque jour. Sans quoi, je coule !... C'est l'expérience du grand âge !! :-))
      Bisous Claire !

      Supprimer
  11. C'est incroyable , tu arriverais presque à me faire aimer les Bégonias .
    Ici aussi le froid a aussi fait son apparition mais il me reste tellement de choses à faire dans le jardin qu'il me faudrait des journées de 48 heures
    Gros bisous et bonne semaine Marie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A chaque jour suffit sa peine, dit-on ! Etant enseignante, j'ai un horaire plus cool que toi. Ça m'a permis de bien avancer. Ne te tracasse pas trop et fais ce que tu peux avec plein de joie. Je te fais plein de bisous ma Laetitia !

      Supprimer
  12. Il faut que je comprenne pourquoi la newsletter met plus de 24 h à arriver dans ma boîte mail à chaque fois ..... quoi qu'il en soit je reconnais bien ta philosophie et je la partage complètement ! en cherchant un peu le bonheur est partout mais il faut d'abord s'en convaincre et c'est parfois le plus dur. Et le rythme de la nature nous aide aussi à reprendre notre souffle :-)
    Gros bisous Marie, je te souhaite une belle semaine,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là, je ne peux pas te dire au sujet de la newsletter, Régine...
      J'ai bien vu qu'on avait la même sensiblité des choses même si nos deux rencontres ont été très brèves. Il y a des choses qu'on sent !
      Gros bisous Régine !

      Supprimer
  13. J'adore ta philosophie marie. Moi qui suit une inquiète ton post m'apaise. C'est vrai que ce matin sortir de la couette c'est dur et ne pas voir le jardin pendant une semaine entière aussi mais le samefi matin mon bonheur eclate de voir ce qui s'est passé au jardin pendant ce temps et l hiver il se passe bien de moi et je peux lire devant la cheminée et rêvasser. Je reprends alors aussi un peu mon souffle dans cette douceur. Merci de me rappeler combien ces petits instants sont à déguster. Tes photos sont sublimes. Bisous marie passes une belle saison

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors tant mieux si ça te fait du bien de me lire. Merci beaucoup Patricia pour ta gentillesse ! J'ai la chance que mon horaire me permette de jardiner un tout petit peu en semaine. Et comme le jardin n'est pas très grand, je vais tous les jours y faire un petit tour. Même s'il pleut. J'en ai besoin. Mais tu sais, il m'arrive aussi d'être inquiète, stressée, de ne pas voir de lueur dans ma journée. La vie se charge d'apporter son lot de soucis, de difficultés. Mais j'essaie de ne pas laisser s'installer ce blues... J'essaie, je n'y arrive pas toujours ! Belle semaine à toi!

      Supprimer
  14. Comme Patricia , je suis une grande stressée et j'admire ta philosophie, je suis bien incapable de l'appliquer mais j'adore te lire, c'est déjà ça !
    Bises
    MC

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie-Claude ! Chacun sa personnalité. Il n'y a pas de bien ni de moins bien en la matière ! Il y a juste ce qui convient à chacun !

      Supprimer
  15. comme d'habitude , tu nous enchantes !!
    je vois une petites Sauge violette en pot ? pourrais tu me dire ce que tu en fais l'hiver ? en effet , j'ai une magnifique sauge bleue , j'ai fait des boutures qui ont bien réussies , et je ne sais pas comment faire cet hiver pour les revoir en bonne santé ce printemps
    as tu des conseils et des astuces à ce sujet
    je te remercie par avance Joëlle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Joëlle ! Pour le moment, je l'ai rentrée dans ma cuisine pour profiter encore de sa floraison. J'en ai déjà gardé tout l'hiver ainsi. Mais ce n'est pas l'idéal car elles filent et il faut les raccourcir au printemps de toute façon. Alors bientôt, je la taillerai assez court ( de moitié, plus ou moins) en laissant le moins de jeunes tiges vertes et molles. Si tu en laisses trop, elles ont tendance à se couvrir de pucerons et à flétrir très vite. Je la mets alors au garage. il y fait plus ou moins clair et frais (pas de gel). J'arrose très très peu pendant ce temps. Puis, au printemps, je reprends les arrosages. Elle refait des bourgeons sur le bois de l'année précédente. Petit à petit, je mets de l'engrais pour plantes à fleurs. Voilà ! J'espère que tu auras du succès avec ta Sauge et qu'elle passera bien l'hiver pour te réjouir encore l'année prochaine !

      Supprimer
  16. Jardinière et poéte, un régal
    Parfois, j'aimerai être une marmotte et hiberner mais chacun son truc
    Excellente soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Je n'hiberne pas vraiment, mais je vis au ralenti ! Et je trouve du plaisir dans d'autres activités que le jardinage.
      Belle semaine à toi !

      Supprimer