25 mars 2015

J'ai un souci avec les Hellébores...

Ils sont beaux, magnifiques pour certains. 


J'en ai un d'un pourpre profond, ravissant.


Il sait jouer avec la lumière pour offrir de belles nuances.



Ils se plaisent dans mon jardin où ils forment rapidement des touffes imposantes qui croulent sous les fleurs.



Celui-ci, H. Snow Love, a quadruplé en trois ans. Ses boutons sont des dragées. Ses fleurs crème évoluent et fanent vertes : tout ce que j'aime.


J'ai craqué récemment pour celui-ci.


Et pour celui-ci, H. sahinii Winter Bells, dont les petites fleurs vertes ombrées de rose forment de jolies clochettes au bout de longues tiges qui se dressent au-dessus du feuillage.


Et enfin pour celui-là, H. sternii Silver Dollar au feuillage dentelé et légèrement marbré.


Ils se sèment et se ressèment facilement, j'en ai demandé des graines à Louli et j'attends impatiemment leur germination.


Ils sont les  premiers à fleurir, bravant les dernières gelées, parfois même sous la neige.

Où est le problème, alors ?
Et bien là, justement !
Ils sont seuls, désespérément seuls !
Et je ne trouve pas ça joli,


ni ça...


Bien sûr, on peut ruser pour les photos, faire croire que...


Mais en plan large, ce que je vois, moi, c'est ça


Il faudrait les planter en groupe mais ça prend de la place et par la suite, 10 mois sans floraison... impensable pour mon petit jardin. 
Ou au pied d'arbustes ou de petits arbres à belle écorce, entourés de perce-neige, de cyclamen coum... Mais je n'ai pas ça dans mon jardin. Ou alors, trop loin des yeux. Les hellébores doivent être vus de près, je trouve.
Ou les accompagner de feuillages persistants (carex, heuchère, euphorbe...). J'ai essayé mais ils sont très moches ici au sortir de l'hiver.

Alors, c'est décidé : je vais planter tous mes hellébores en pots comme je l'ai fait pour les derniers achetés. Je pourrai les placer à l'entrée de la maison et lorsqu'ils seront défleuris, ils rejoindront un coin discret.





Vous devez sans doute vous dire : elle a de la chance si elle n'a que ce genre de problème !
Non ! Comme tout le monde, j'ai des soucis plus importants que celui-là. Mais ça me donne de l'air de me préoccuper de ce genre de souci mineur. 
Pour mieux affronter et résoudre les grands !

Passez une belle fin de semaine !

41 commentaires:

  1. Et bien moi je vous dit bravo ,voilà un soucis bien réglé et l'idée est superbe ,regarder moi sa comme c'est jolie sur cette petite table ,cela à un charme fou.
    Bonne fin de semaine à vous également
    Emmanuelle

    RépondreSupprimer
  2. Enfin, quelqu'un qui me comprend ! (de la part d'une soeur jumelle, est-ce étonnant ?) Quand je dis aux gens que je ne m'intéresse pas vraiment aux hellébores car ça fleurit trop tôt, j'ai l'impression d'être un alien. Je les trouve certes magnifiques, avec quand même le gros défaut de pencher la tête vers le bas. (va t'en faire des photos sans risquer le lumbago) Je n'en ai que deux touffes au jardin, dans un fond de massif où elles ne prennent pas vraiment la place de fleurs estivales. Elles m'ont été offertes. Juste assez pour mes bouquets de début de saison. J'en ai deux autre en pots mais elles, ne donnent presque pas de fleurs. Donc, les pots, je pense que ce n'est pas vraiment la solution.

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup les photos que tu as prises lorsqu'elles sont en pots. En plus sur une table, ça permet de les voir un peu plus.
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  4. Quelle bonne idée! La petite scène de ta dernière photo est vraiment adorable! Reste à savoir si elles apprécieront l'été en pot. J'en avais mis l'automne dernier, et le problème, c'est que le bout des tiges est tout grignoté... des lapins qui auraient voulu se purger avec quatre grains d'héllébore?

    RépondreSupprimer
  5. C'est une excellente idée, mais chez moi les pots gèlent l'hiver... il faudrait les mettre à couvert et c'est trop de transports pour mon dos et je manque de place. J'ai résolu la question avec des bulbes de printemps, j'ai glissé des euphorbes au pied des buissons, au pied des rosiers... Mais j'avoue que à cette saison, c'est assez nu!

    RépondreSupprimer
  6. je n'ai pas encore ce problème, je n'ai que peu de touffes d'hellébores, mais en pot, elles sont superbes, en association avec d'autres précoces!
    je me méfie des plantes en pot qui passent l'été au jardin, surtout quand il pleut rarement, j'oublie de les arroser! il faudrait que je les mette au potager près de ma réserve d'eau..
    bonne journée Marie, bises!

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Marie, je me suis fait la même réflexion que toi ! Sauf qu'à proximité, mais pas juste à côté, j'ai soit des crocus, soit des perce-neige ou même des jacinthes. En automne, j'ajouterais des bulbes de tout ce petit monde là ainsi que des bulbes de muscari (blancs ou roses) au pied des hellébores. Et pourquoi pas des petits cylamens de Naples, des jonquilles blanches ou des primevères doubles ?
    Voili voilo ce à quoi j'ai pensé pour remédier au problème ! Bises et belle journée !

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Marie!
    Ton jardin est une merveille et ce matin je l'ai ajouté à ma liste de blogs préférés. En plus j' ai mis dans le mien une foto de une pivoine de ton jardin au même temps que je l'ai lié a ton blog. J'ai cette pivoine il y a cuatre ans, et jamais elle n'a pas fleuiri chez moi. J'avais besoin d'un photo pour montrer la beauté de leur fleur.
    Tes Hellebores sont vraiment jolies. et combien de variétés.. j'en adore.
    merci beaucoup et bonne journée!!
    Margó

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour et bienvenue Margo ! Pas de problème pour la photo de la pivoine, d'autant que tu as mentionné le nom de mon blog ! C'est gentil de ta part. Ton jardin est une merveille et e suis heureuse d'avoir découvert ton blog ! Je le mets dans mes favoris aussi et j'irai te faire des petites visites !
      J'espère que ta pivoine fleurira cette année ! C'est une vraie beauté ! A bientôt !

      Supprimer
  9. Bonjour Marie! J'aime énormément les hellébores! mais elles ont un peu de mal à se développer chez moi! Et j'ai beau éparpiller les graines, je ne trouve pas de semis spontané!! Je cherche, je cherche!! Mais en vain!. Nous en avons acheté plusieurs cette année que nous avons laissés en pots le temps de la floraison et que nous avons replantés et regroupés dans un coin du jardin il y a quelques jours! Tes variétés sont très jolies! Bonne journée et gros bisous!

    RépondreSupprimer
  10. Une très bonne idée de mettre les hellébores sur la table pour pouvoir profiter de la belle fleur. D'ailleurs pourquoi pas les mettre dans des paniers suspendus ? Là on verrait vraiment bien la fleur. Les tiennes sont superbes !

    RépondreSupprimer
  11. J'avoue que c'est une réflexion que je me suis déjà faite mais on a beau retourner le problème dans tous les ses, il y a peu de floraison à cette époque.. Mon association préférée reste un pied planté entre deux buis associé à des fritillaires, deux autres parmi le lierre ou de la pervenche...Comme Isabelle, je ne suis pas sûre de la solution en pots, je pense qu'ils n'aiment pas trop être à l'étroit ...par contre, c'est peut-être une solution pour conserver ´Silver Dollaŕ qui a disparu au jardin ! Bisous et...à bientôt à St Jean !

    RépondreSupprimer
  12. Ta dernière photo est juste adorable de chez adorable, ici au moins apparemment les hellébores se ressèment bien et environnent un vieux Queen Elisabeth d'une part et Reine des violettes d'autre part ce qui leur convient bien je trouve. Bref pas de soucis de ce côté là mais j'en ai bien d'autres par ailleurs et franchement j'en ai ma dose depuis un an. A tel point que cette année je ne sèmerai pas de calendula, trop c'est trop, mais je vais essayer de te copier et de me trouver un petit souci tout mineur comme tu dis, c'est peut-être cela le positivisme ! Alors pour cela justement je te dis un tout grand merci Marie. Bizh chaleureuses de mon bout de la terre(Pen ar Bed) en Breton.

    RépondreSupprimer
  13. Coucou Marie,
    Malheureusement la vie n'est pas un long fleuve tranquille loin s'en faut, ça va bien finir par s'arranger
    Moi je trouve que l'option du pot n'est pas une mauvaise idée, tu peux trimbaler ces derniers d'un bout à l'autre du jardin sans que cela pose de problème et puis ça te laissera tout le loisir d'agrémenter ce massif de plantes s'harmonisant parfaitement entre elles, c'est un joli projet que tu peux retravailler en choisissant des plantes qui étaleront leur floraison d'un bout à l'autre de l'année avec pourquoi pas des essences colorées lorsque vient l'hiver, je trouve que ça donne une jolie teinte au jardin tout ça ;-)
    Je te souhaite une excellente semaine

    RépondreSupprimer
  14. Comme Isabelle, je ne suis pas très Héllebore...mais j'ai mis une H.niger au pied de mon Camelia et ça rend bien avec les bruyères d'hiver en bordure....voilà une idée....si j'en trouve une belle double à St Jean, j'essaierai le pot; le soucis après est l'arrosage!

    RépondreSupprimer
  15. Les héllébores, je les cultive en pot les deux premières années puis les 'oublie' tout près des haies , au pied des arbustes... parmi des couvre-sol, je trouve que c'est justement une charmante petite surprise que nous offre la fin de l'hiver. Ah les soucis ?? Je n'ai pas vraiment de temps pour m'occuper d'eux... les Calendula se débrouillent vraiment très bien tous seuls et quant aux autres... je ne les ignore pas, je les prends en compte juste le temps nécessaire pour leurs trouver des solutions quand il y en a sinon la vie est bien trop courte et trop passionnante pour que je perde mon temps à ressasser mes soucis, les gros comme les petits! Bisous!

    RépondreSupprimer
  16. Et bien moi ça ne me gêne pas qu'elle fleurissent toutes seules...j'en ai regroupé certaines, derrière un plessis, au pied de l'hydrangea aspera serrata. Quand l'hydrangea est tout nu, je profite de leur floraison, et quand elles ont terminé, c'est l'hydrangea qui fait le beau :) Et puis d'ailleurs, elles ne sont pas les seules à fleurir en ce moment : ma belle hellébore Penny's Pink parade au creux des bruyères et c'est vraiment chouette. Et que dire de l'énorme Tutu (encore dans le voisinage d'un hydrangea d'ailleurs...Ayesha est juste à côté)...non, vraiment, je les aime beaucoup ces hellébores ;)
    Bisous

    RépondreSupprimer
  17. Chez moi elles sont là où de toutes façon je ne peux rien mettre d'autre. C'est vrai que ce n'est pas terrible dans les massifs plutôt orienté belle saison. Mais dans mon massif d'entrée, accompagnée des épimediums géranium Phaeum Heuchera... l'ensemble est agréable. Mais bon il faut dire que cet endroit ne gèle pas du tout donc pas de feuillage fâné (ou de salade bouilli) à la sortie de l'hiver. La solution serait dans un endroit particulier créé un massif de fin d'hiver. Avec Epimedium Bergenia Hellebore... Et en eté glissé des pots de dahlia et autres belles :) C'est l'inverse de la solution que tu as choisi !
    Bises
    Lydie

    RépondreSupprimer
  18. J'ai, entre autres, un tapis d'Hellébores qui pousse tout seul au pied de mon grand tilleul et qui se ressème à volonté . J'en profite bien lorsqu'il y a les fleurs, et après je lui laisse faire sa vie, sauf que j'enlève simplement les vilaines feuilles . Mais il est vrai que les associations de pots que tu as mis en scène sur ta petite table, sont à craquer !
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  19. Ta petite table devant l'entrée est toujours mise en valeur avec les fleurs de saison. Tu sais y mettre ta touche personnelle et lui donner une belle ambiance. Beaucoup de charme pour ta petite table ♥
    J'adore les hellébores, mais en parcourant tous les blogs, je me dis que je vais regrouper les miennes, et surtout planter des bulbes pour aussi les mettre en valeur.
    Ton idée de les planter en pots est très bien. Tu pourras les mettre où bon te semble, et surtout en profiter. Mais tu n'as pas peur qu'elles se développent moins bien qu'en pleine terre ?
    Bisous et bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton appréciation, Armelle ! C'est plus facile pour moi de faire une jolie déco d'entrée que d'intégrer mes hellébores au jardin ! Lol !! Des bisous !

      Supprimer
  20. Elles sont jolies en pot mais j'ai lu qu'on ne pouvait les conserver ainsi que deux ou trois ans.
    Pourquoi ne leur donnes-tu pas quelques bulbes comme compagnons dans tes massifs ?
    Va faire un tour sur mon blog, je les marie avec des narcisses.
    Bises et bon après-midi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton jardin avec sa belle histoire et son charme suranné se prête bien à ces associations et à ces ambiances. A vous lire toutes, je sais que la solution n'est pas celle que j'envisage... Des bulbes, Marie ! Des bulbes !!!

      Supprimer
  21. Les miens en pot sont en train de dégénérer malgré mes soins et ils sont lourds à déplacer alors ils vont retourner en terre, tant pis. Bon après midi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton expérience ma laisse perplexe quant à mon choix !...

      Supprimer
  22. Je rejoins quelques commentaires de blogueuses. Je pense que les hellébores en pot c'est ok pour un an ou deux. Après, ils sont à,l'étroit et dégénèrent. En été, on les oublie et on oublie de les arroser. Pas facile de trouver le bon compromis. Super à la sortie de l'hiver mais après....Les associer avec des bulbes, me plait assez. Chez moi, j'en ai planté quelques-uns cette année. Ils sont dans le sous-bois. Je vais voir ce que cela va donner au fil du temps. Super la photo de la table...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien consciente après avoir lu vos expériences que ce n'est pas la "top solution" ! ... Les petits bulbes ça me parait bien. Je vais envisager ça ! Merci pour ton retour d'expérience et bisous !

      Supprimer
  23. Ton petit coin à l'entrée est vraiment très joli !!! ♥♥♥ J'ai pas tout compris, pourquoi tu ne plantes pas des perces-neiges un peu partout ? Ici, avec les années, ils forment des tapis par endroits et c'est vraiment ravissant avec les hellébores ... et les campagnols n'en font pas leur casse-croûte ... Bisous Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà la simplicité et la logique incarnées : Virginie !!! Mais bien sûr ! Tu as tout à fait raison ! Je ne veux pas me séparer de toutes ces fleurs de tout début du printemps. Là, sous le tilleul, c'est le seul endroit où c'est visible depuis l'entrée du jardin et où je pourrais mettre en scène quelque chose de printanier : ajouter des bulbes de perce-neige et d'autres ... je vais reculer cette touffe d'hellébore, pas la supprimer... Quelle évidence !

      Supprimer
  24. Pareil pour moi : pas d'héllébores chez moi. Elles seraient trop tristes et esseulées pendant leur floraison. Alors, je préfère m'en passer et garder un peu de place pour d'autres plantes qui pourront fleurir plus tard tout en formant un ensemble harmonieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai de plus en plus tendance à éviter les floraisons du tout début du printemps pour consacrer le jardin aux floraisons plus tardives. mais j'abandonne difficilement l'idée de ne plus rien avoir à cette saison même si je sors peu, que j'en profite peu... En fait, mon problème, c'est que je voudrais tout tout tout ! Mais ça... ce n'est pas possible ! Bisous !

      Supprimer
  25. C'est amusant je me suis fait la même réflexion ce weekend ^_^ !
    Je les adore malgré parfois leurs prix inabordables mais c'est vraiment dommage qu'elles soient si seules en ce moment dans le jardin .
    Gros bisous Marie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens donc !?!!! On va trouver des solutions avec tout ce qu'on nous dit ici ! Gros bisous !

      Supprimer
  26. J'ai pas mal d’hellébores car elles se ressèment toutes seules et j'ai la chance d'avoir un jardin fleurit 12 mois de l'année. Elles sont complètement à l'ombre en été car sous le cornus kousa ou au pied des hamamelis dont la floraison coïncide avec elles. Il y a aussi du carex, des primevères, des épimédiums, des géraniums vivaces, des astrances,, des bergenia et un pied de brunera à feuillage panaché blanc (comme des hostas marginées) et des fougères caducs à cet endroit là. Du coup, entre les fleurs et les feuillages il se passe toujours quelque chose.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce doit être magnifique, en effet ! Je pioche une idée à gauche et à droite... j'avance dans ma réflexion !Bisous !

      Supprimer
  27. En te lisant, je me suis fait la réflexion que le solution c'était effectivement la mise en pot ( là j'avais pensé juste) mais que j'aurais pensé au contraire ... ce sont les heuchères carex ou autre graminée autre je mettrais en pot et que je poserais à côté des héllébores et que je mettrais ensuite à l'abri au fond éventuellement du jardin ...je dis cela... je ne dis rien...belle fin de semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Suite à tous vos commentaires, il me semble que je vais un peu revoir ma décision... Des idées (évidentes pourtant auxquelles je n'avais pas pensé .. Quand on est enfermé dans ses idées, on ne voit plus rien d'autres ! Merci pour ta suggestion !

      Supprimer
  28. Face à ce genre de problèmes, on peut faire appel à des petits persistants comme certaines variétés d'euonymus type Emerald n gold ou des carex persistants comme Evergold. Beau week-end.

    RépondreSupprimer
  29. ho comme tes hellebores sont belles! Winter Bell j'adore et Silver Dollars est sur ma liste depuis un moment.
    Mettre les hellebores en pot etait ma première solution, je les voulais sous les yeux en permanence quand elles étaient en fleurs. J'en avais une très grosse que je déplaçais en pot, mais je l'ai oublié parfois en plein soleil, je l'ai trop peu arrosé et ensuite trop et puis un champignon a fini par l'achever (pourrissement du collet) donc donc je me suis dit que c'était trop compliqué, maintenant elles sont en pleine terre, je n'ai pas encore décidé ce que j'allais mettre à coté mais j'y réfléchi, les bulbes ont l'air d'être la solution!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après réflexion, (et oui, parfois, je réfléchis après !!!) il me semble en effet que la solution du pot ça peut aller une saison ou deux mais guère plus. Et puis, je serais du genre à les oublier et à les laisser sécher en été. Des bulbes , c'est sûr et quelques couvre-sol persistants à bien gérer pour qu'ils ne prennent pas trop de place en été.;.. ça me semble bien.

      Supprimer
  30. En masse dans un sous-bois, c'est magnifique, mais on n'a pas de sous-bois hein Marie!? Tout seuls dans un parterre nu, ils ne sont pas mis en valeur, tu as raison! Mais dans tes pots, avec la mousse, c'est adorable! Petit problème résolu!
    Bon courage pour affronter les grands...
    Bises

    RépondreSupprimer