17 décembre 2013

Fleurs blanches

Fin mai début juin, je sors certaines plantes de la maison : le jasmin officinal, le calamondin, le bananier, le palmier prennent leurs quartiers d'été sur la terrasse, côté ouest. Ils ont le soleil en fin de journée. Mais avant les gelées, il faut penser à les rentrer. 
Et ce régime semble leur convenir. Surtout au jasmin ! Je l'ai reçu tout petit, il y a 4-5 ans, attaché à un petit support  en boucle, exactement comme ça ... 


Regardez à quoi il ressemble. Il fait au moins 1.80m de haut et est dans une forme exceptionnelle.




 Chaque année lorsque je le rentre, il est en boutons. 
Mais cette année, il bat tous les records! Ce sont des centaines de fleurs qui se préparent. 
Voici son évolution en quelques photos depuis fin octobre ...


Au bout d'un mois, il lance de nouvelles branches à l'assaut du mur...


A la base, on aperçoit une graminée inconnue qui s'est installée là toute seule.







Les boutons sont innombrables ! Jamais il n'a été aussi beau !



 Et aujourd'hui, les premières fleurs...


Je ne suis pas sûre qu'il pourra rester dans le séjour, car si j'adore le parfum de fleurs blanches, c'est moins le cas de mes fils qui trouvent que ça sent ... le pipi de chat.
Et puis, avec ce nombre impressionnant de fleurs, on risque la migraine !


 D'autant que le calamondin s'y est mis lui aussi entre temps !



Dommage que je ne puisse vous partager le parfum...

19 commentaires:

  1. Mmmmmmmmmmmmmmmh le parfum des fleurs blanches.
    Jasmins, oranger, lys, muguet et tubéreuses ... ce sont les plus évadant de tous.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On partage la même came !! Mdr !!!
      Bisous David !

      Supprimer
  2. Ce jasmin est vraiment impressionnant ! Mais que lui as tu donné à manger ? Je n'aurais jamais imaginé que les petites plantes en pot puissent atteindre de tels sommets, surtout dans nos régions septentrionales !! Et, hmmmm, le parfum, je le sens d'ici...mais c'est vrai qu'il est particulièrement entêtant (nez sensibles s'abstenir). J'ai eu, moi aussi, un calamondin. Il a malheureusement péri brusquement au cours d'un hiver, les racines dévorées par une saleté de bestioles planquée dans la terre. Je l'adorais ce petit arbre, dommage...mais tes photos me donnent envie de tenter l'expérience à nouveau.
    Bises
    Charlotte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pendant l'été, quand j'y pense, je lui donne un peu d'engrais liquide organique au moment de l'arrosage ! L'hiver est la période critique pour ces plantes d'orangerie surtout lorsqu'on n'a pas... d'orangerie ! Il faut surveiller les attaques d'aleurodes et le cas échéant, baigner le feuillage de la plante ou vaporiser de l'eau additionnée de savon noir. Et puis, quand je rentre les plantes. j'élimine non seulement les feuilles fanées et les débris en tous genres mais aussi les 5 premiers cm de terreau que je remplace par du frais ! Ce n'est pas très compliqué.

      Supprimer
  3. Chouette, tu nous dévoiles ton intérieur!!!
    des bises
    Cécile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu, oui ... Il faut aussi que je respecte les souhaits de mes garçons !
      Bisous ma Luciole !

      Supprimer
  4. Ah bon ! il est possible de garder un jasmin officinal plus d'une année ? J'adore les fleurs blanches dans la maison, à plus forte raison si elles sont odorantes ! Je m'en vais retenter l'expérience en suivant bien tes conseils. ;-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça sent si bon ! Et ce n'est pas difficile du tout. Une année, il a fort souffert (négligence de ma part !!) et j'ai dû recouper quasi toutes ses branches à la base. En une saison, il a refait des lianes et a récupéré la taille qu'il avait.

      Supprimer
  5. Le calamondin est pour moi une découverte et j'adoooorrre les jasmins si délicats ! Merci Marie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le calamondin est un agrume, Citrus mitis, qui fait de toutes petites oranges comestibles, pas extraordinaires et un peu acides. Il est l'agrume qui résiste le mieux à nos intérieurs surchauffés. J'ai déjà eu un citronnier mais il végétait et a fini pas périr. Ne pas le confondre avec l'oranger décoratif appelé aussi Pommier d'amour, le Solanum pseudocapsidum dont les fruits ne sont pas comestibles !

      Supprimer
  6. Il et superbe , j'adore son parfum . Tu me donne une idée , je vais me l'offrir . Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve ton idée excellente !! Lol!!!

      Supprimer
  7. je le sens ! j'aime tellement son odeur que ma mémoire me ramène les odeurs sans souci ! Il est fabuleux :) j'ai planté une trachelospermum jasminoide bien plus rustique mais je pourrais retrouvé cette odeur fabuleuse !
    Bisous
    Lydie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La liane fétiche de Stéphane Marie est plus rustique en effet, mais ici, elle ne supporterait pas le climat. J'en ai reçu un très joli il y a plusieursannées mais je ne suis pas arrivée à le conserver à l'intérieur. Profites-en bien dans ton jardin !

      Supprimer
  8. Un parfum d'ailleurs auquel je ne résiste pas... J'ai souvent gardé le jasmin de la même manière que toi, mais il a rarement refleuri... Je le traite donc comme une annuelle. :))

    RépondreSupprimer
  9. Je n'en reviens pas que tu arrives garder ton jasmin d'une année à l'autre et qu'est-ce qu'il est impressionnant ! Tu nous le montreras lorsqu'il sera complètement fleuri ? Ca va être quelque chose et je mettrais bien mon nez dedans !
    Courage, Marie, pour la dernière ligne droite ! Je te fais plein de gros bisous parfumés !!!

    RépondreSupprimer
  10. Dis donc ton intérieur me plait beaucoup , surtout le mur en pierre. J'espère en voir un peu plus :-) Sinon, comme d'habitude tes plantes sont superbes. Le jasmin est impressionnant. Biz de belles fêtes à toi

    RépondreSupprimer
  11. Ahh, l'odeur du jasmin! ça parle à mon nez qui, d'ordinaire, ne sent pas grand'chose! J'adore. J'en ai eu un mais je n'ai pas réussi à le garder. Tu me donnes envie de retenter le coup... Le tien est ma-gni-fi-que!!!

    RépondreSupprimer
  12. Ton Calamondin ressemble trait pour trait à mon clémentinier, une superbe odeur !
    J'ai eu pendant plusieurs années, dans la véranda, un jasmin qui s'y plaisait très bien, tant et si bien qu'une année, j'ai dû le laisser dehors, il était devenu trop encombrant, je l'ai alors bien entouré de voiles mais il a gelé....
    Bon dimanche
    MC

    RépondreSupprimer